Une soirée de clôture sous le signe de la musique

Publié le 1 septembre 2021 dans Moments Forts, News


C’est ce samedi 18 septembre qu’aura lieu la soirée de clôture du 33ème Télévie. Elle se déroulera cette année au WEX de Marche-en-Famenne, sur le thème de la musique. C’est Julien Doré qui a accepté d’en être le parrain. Une fois encore, l’événement s’annonce riche en émotions, en témoignages, en chansons et en défis à relever pour aider la recherche contre le cancer et faire gagner la vie. Demandez le programme !

Après Agustin Galiana l’an dernier, c’est donc Julien Doré qui a accepté d’être le parrain de l’opération cette année. Pour Muriel Libert, productrice générale du Télévie, cela sonnait comme une évidence : « Julien a déjà participé au Télévie. On se souvient tous de son duo tout en douceur en 2017 avec Virginie Efira, alors marraine de l’opération. Au-delà de son originalité, c’est quelqu’un d’hyper touchant, d’hyper généreux. Il a accepté tout de suite l’idée d’être le parrain cette année. Il a bloqué d’office la date dans son agenda, malgré l’incertitude qui pèse encore sur ce qui va se passer à la rentrée en France, et la tournée qu’il devait débuter au mois d’octobre ». Mais d’autres stars de la chanson feront également partie de la soirée, parmi lesquelles Amir, Daniel Lévi ou encore Sheila.

La musique comme thème

Après « L’année des fleurs » en 2019 et « Tous à la maison » l’an dernier, (Covid oblige) la soirée de clôture sera placée cette année sous le thème de la musique. Mais pourquoi
ce choix ? « La musique est un thème très fédérateur, explique Muriel Libert. Tout le monde écoute de la musique, et elle occupe souvent une place importante chez les malades. Elle les soutient dans leur combat contre le cancer. Et rencontrer leur artiste favori, par exemple, les aide souvent à aller mieux. C’était donc un parfait dénominateur commun pour écrire l’histoire de notre édition 2021 : ainsi, les enchères ne concerneront que des objets en rapport avec la musique.
Nous avons donc demandé à toute une série de personnalités de customiser un disque vinyle qui sera vendu aux enchères au profit du Télévie. Philippe Geluck a accepté de se prêter au jeu, tout comme Plastic Bertrand, Frédéric François, Alice on the Roof, Sandra Kim, Saule, Musti, des célébrités de la mode, comme Edouard Vermeulen et Elvis Pompilio, et même l’animateur Ludovic Daxhelet ».
Autre défi en rapport avec la musique, un véritable marathon de piano qui démarrera le vendredi soir dans le RTL INFO de 19 h, et qui s’achèvera le samedi soir aux alentours de minuit. N’importe qui, qu’il soit artiste, chercheur, bénévole, ou même enfant de 5 ans, pourra venir jouer un air sur un piano installé d’abord sur la Grand-Place de Mons, ensuite au coeur du WEX de Marcheen- Famenne. Un duo d’animateurs, tous deux passionnés de musique, animera ce défi : Michael Miraglia et Jill Vandermeulen.
Dernier défi : il s’appellera « En marche pour le WEX ». C’est Ludovic Daxhelet qui tentera de le relever. Il partira le vendredi soir de RTL House à pied pour rejoindre le lendemain
le WEX de Marche-en-Famenne, sans dormir, et en se faisant parrainer via le site web du Télévie. Distance : 117 kms environ ! Les gens pourront venir l’encourager sur son parcours,
en musique si possible, pour coller au thème de cette année. Il sera accompagné dans sa…marche vers Marche par différentes personnalités.


Tous au WEX

Après La Louvière en 2019 et RTL House en 2020, c’est donc au WEX de Marche-en-Famenne qu’aura lieu la soirée de clôture cette année.
Tout y sera centralisé, avec plusieurs plateaux télé, le studio radio de Bel RTL, un espace pour les téléphonistes et un autre pour accueillir les bénévoles.
Pourquoi en septembre ? Pour la deuxième année consécutive, c’est donc au mois de septembre qu’aura lieu la soirée de clôture. Un choix logique pour Muriel Libert. « La crise sanitaire a longtemps forcé les 450 comités de bénévoles à reporter leurs activités de récolte de dons (soirées, soupers, spectacles, …). Après le deuxième confinement du mois d’octobre, c’est seulement en mai qu’on a pu de nouveau commencer à se rassembler en
plus grand nombre dans un même endroit. Si on avait organisé la soirée de clôture en avril, les trois quarts de nos comités n’auraient rien pu récolter. L’été permettra aussi plus facilement d’organiser des activités, comme des barbecues, par exemple
».

Une organisation bien rôdée
Mettre sur pied un événement comme la soirée de clôture du Télévie ne s’improvise pas, loin de là !
Derrière ces nombreuses heures de direct, se cache le travail considérable d’une petite équipe, tout au long de l’année. Une fois la date arrêtée, les responsables s’attachent à trouver tout d’abord la thématique de la soirée. Un travail d’équipe qui commence
dès la fin de l’édition précédente.
« Durant les six premiers mois, explique Muriel Libert, on essaie de trouver des témoignages forts qui alimenteront cette soirée. En parallèle, je fais le tour des maisons de disques pour contacter les artistes susceptibles d’avoir une actualité à ce moment-là, et dans le même temps, on fait le choix des décors de l’émission qui devront être en accord
avec le thème
».
On procède ensuite au tournage des quatre séquences-témoignage de l’émission. Ce choix des témoins découle d’une importante réunion avec le FNRS, six mois environ avant
la date de la soirée. On y détermine quels accents seront mis lors de cette nouvelle édition dans la lutte contre la maladie : quels nouveaux traitements, quel type de cancer
dont on parle peu, quelles nouvelles technologies. Il faut ensuite trouver les personnalités qui rencontreront ces témoins, et qui viendront parler de leur rencontre le soir de clôture.
Les différentes thématiques abordées lors de la soirée le seront aussi dans d’autres émissions de RTL TVI, comme le « RTL INFO », « Tout s’explique», « Coûte que coûte » ou encore « Reporters », ainsi que sur le site internet de RTL INFO, avec des contenus exclusifs. Un travail de longue haleine qui s’étend ici aussi sur les six mois précédant
l’apothéose de chaque Télévie.

Quels témoins cette année ?

La soirée de ce 18 septembre permettra de suivre les parcours de quatre témoins.

  • Julian, 8 ans, souffre d’une tumeur neurologique très rare dans le bas du dos. Il est soigné par protonthérapie, une méthode qui n’est disponible en Belgique que depuis septembre dernier, à l’UZ Leuven. C’est Julien Doré qui ira à sa rencontre.
  • Jade souffre d’un lymphome très agressif. Elle racontera au chanteur Amir comment une adolescente comme elle vit le cancer. Elle lui expliquera aussi toute l’importance de sa famille dans sa lutte contre la maladie.
  • Boris et Audrey sont en couple. Touchés tous les deux en même temps par le cancer, ils ont été déclarés en rémission le même jour ! Un fait rarissime. Aujourd’hui, ils sont mariés et ils vont bien. Ils vont rencontrer le chanteur Daniel Levy, qui se bat contre un cancer du côlon, et qui a pu s’appuyer sur le soutien inconditionnel de son épouse pour traverser cette épreuve. Ou quand l’amour triomphe du cancer…
  • Rita, enfin, est en rémission d’une leucémie, sans avoir eu recours à la chimiothérapie. Elle parlera de son parcours de soins avec Sheila.    

Un magazine émouvant

Autre temps fort de ce week-end de clôture, le magazine du Télévie nous dressera les portraits croisés de quatre membres du monde médical qui ont eux aussi été atteints par le cancer. « J’avais très envie de cette thématique, précise Muriel Libert,  parce que je trouve qu’il y a actuellement un clivage entre le grand public et le monde scientifique. Tout le monde râle sur les médecins, parce qu’ils nous dictent les réflexes à adopter en ces temps de Covid, mais ce sont aussi des humains, et eux aussi peuvent être touchés par la maladie ».

Nous suivrons donc les témoignages de Jean-Marie Nogaret, responsable de la clinique du sein à l’Institut Jules Bordet, qui a eu un lymphome durant ses études de médecine. Sa maladie a complètement transformé sa vision de son métier. Il veille aujourd’hui à la présence d’un psychologue aux côtés de chaque patiente le jour où on lui annonce qu’elle est atteinte d’un cancer du sein.

Autre témoin, Veronica Mendes, sénologue et radiologue au sein du CHIREC, qui a eu un cancer du sein durant le confinement : la preuve que n’importe qui peut être atteint par le cancer, même les spécialistes de cette maladie.

Autre médecin spécialiste, Sophie, 39 ans, souffre d’un lymphome. Une équipe a suivi cette pneumologue au quotidien dans sa maladie.

Laurie enfin, est infirmière aux urgences. Elle est atteinte du même cancer qu’Angelina Jolie, à cause du gène BRCA1. Elle a découvert sa grossesse et son cancer quasi en même temps. Elle a accouché en mai dernier. Tout s’est bien passé. Elle poursuit depuis lors son traitement.

Tous ces parcours de vie seront racontés par la voix de Typh Barrow, grande fidèle du Télévie, qui soutient chaque année les malades du cancer de l’Institut Bordet.

La clôture du Télévie, c’est aussi sur Bel RTL
Comme chaque année, le studio de Bel RTL installé dans les coulisses du WEX relaiera la soirée de clôture dès 19h30. On y recevra tous les acteurs de ce Télévie 2021 : témoins, bénévoles, chanteurs et autres personnalités présentes.
Autre temps fort en radio, la vente aux enchères des disques d’or, animée par Christian De Paepe, promet, elle aussi, d’atteindre de nouveaux sommets ce samedi 18 septembre entre 9 h et 13 h.
Alors, soyez tous au rendez-vous !


Dominique Henrotte


D'autres news