Les avancées du Télévie Les avancées du Télévie

CONTRE LA MALADIE, UN SEUL REMÈDE : LA RECHERCHE

2016

Développement de l’immunothérapie : stimulation des réponses du système immunitaire face au cancer.

2015

Apparition de nouvelles perspectives de traitement du cancer du sein « triple négatif »

2014

Découverte d’une nouvelle voie afin de traquer les métastases : une molécule permet d’empêcher, dans les cellules cancéreuses, la production exagérée de radicaux libres favorisant la formation de métastases.

2012

Recours aux micro ARN, régulateurs traductionnels capables d’extinction de l’expression d’un gène, contre les gènes du cancer.

2010

Augmentation des perspectives thérapeutiques grâce à l’isolation des cellules souches mésenchymateuses : accélération de la prise de greffe, réparation des os et des cartilages, etc.)

2006

Mise au point de la Radio-immunothérapie,  méthode thérapeutique consistant à injecter au patient de substances radioactives capables de repérer les métastases cancéreuses et de les détruire en épargnant autant que possible les tissus sains environnants.

2005

Efficacité des premiers médicaments agissant par épigénétique; ils permettent de restaurer l’équilibre d’expression entre les oncogènes et les gènes suppresseurs de tumeur, altérés dans le cancer.

2004

Première naissance après cryoconservation. C’est le résultat du projet lancé en 1997 : des jeunes filles deviennent mères après avoir subi une chimiothérapie intensive.

2003

Etablissement d’une « carte d’identité du cancer » propre à chaque patient grâce aux « puces à ADN » ou « Micro-array »

2001

Mise au point de médicaments dits « ciblés » ou « intelligents » : les cellules saines ne sont plus attaquées en même temps que les cellules cancéreuses. Les effets secondaires liés au traitement diminuent.

2000

Lancement d’un programme interuniversitaire de recherche sur les cellules souches mésenchymateuse, des cellules à haut pouvoir de différenciation et de prolifération.

1999

Développement de la psychooncologie avec l’instauration de programmes de soutien psychologiques aux patients. Les médecins appelés à annoncer des diagnostics graves suivent des formations en communication.

1997

Soutient de laboratoires spécialisés dans la fertilité pour permettre la cryopréservation des tissus ovariens : une solution contre le risque de stérilité des patientes traitées contre le cancer.

1994

Création d’une banque interuniversitaire de sang de cordon, une des plus grande au monde : en 2015, 18.000 échantillons de sang de cordons ombilicaux, sources de cellules souches hématopoïétiques, étaient mis à disposition des patients.

1990

Élargissement du Registre des donneurs de moelle crée en 1986. De 5.000 donateurs, le Télévie permet de passer à plus de 70.000 personnes dont les caractéristiques sanguines sont référencées en 2016.

Voir les années suivantes
Voir les années précédentes

Voir les années
précédentes

Il y a 30 ans, l’annonce d’un cancer sonnait comme une sentence de mort. Mais en quelques décennies, la recherche a fait des pas de géant et a considérablement augmenté les chances de survivre à un cancer.

Le Télévie a contribué à cette marche vers le progrès.

 

 

 


L’avenir

La recherche doit permettre de :

  • MIEUX DETECTER à des stades plus précoces
  • MIEUX DIAGNOSTIQUER grâce à de nouveaux outils
  • MIEUX TRAITER via des thérapies ciblées, personnalisées et combinées

L’avenir, c’est de porter plus loin la « médecine personnalisée » ou « médecine de précision » : il faut comprendre le cancer de chaque patient et lui opposer un traitement personnel.

Un enfant sur deux sera confronté au cancer d'ici l'âge adulteUn enfant sur deux sera confronté au cancer d'ici l'âge adulte

en Belgique

cause de mortalité prématurée

Le cancer est la première


Partenaires

Vos plus petits dons financent les grandes idées de nos chercheurs

Soutenez le Télévie

les grandes idées de nos chercheurs

Vos plus petits dons financent

Menu