La maladie a renforcé leur couple

Publié le 14 février 2020 dans Moments Forts, News

cancer du sein

Quand la maladie s’introduit au sein du couple, cela provoque parfois des modifications ou des tensions dans les relations. Le couple se retrouve déstabilisé, les repères se perdent.
Les projets futurs sont mis entre parenthèses. Certains continuent de vivre comme si de rien n’était et d’autres ont beaucoup de difficultés à garder l’équilibre de leur relation.
Certains conjoints ne réussissent pas à créer de nouveaux liens. Pour d’autres, c’est un nouveau chapitre qui se crée…comme pour Marie, pour qui le cancer a renforcé son couple. Voici son histoire.

 

Elle n’avait que 33 ans lorsqu’on lui diagnostique un cancer du sein. C’était en septembre 2016, Marie était séparée de François, déjà depuis 1 an. A l’époque, le train de vie de son conjoint l’avait poussée à le quitter même si les sentiments, eux, étaient bien présents.

Lors de l’annonce de la maladie, la jeune femme décide d’en avertir son ex-compagnon avec qui elle avait gardé contact. Un véritable bouleversement pour les deux partenaires. « Cela a chamboulé François dans sa vie. Il m’a dit: “la vie est trop courte, je ne peux pas continuer à vivre comme je vis”. François travaillait énormément avec des horaires de dingue, ça a remis en question un peu toute sa vie. Il a décidé de changer, il a décidé d’arrêter de travailler dans la boîte où il était, il a vendu la maison pour un plus petit appartement. Sa vie a complètement changé et un mois après l’annonce de la maladie, on était de nouveau ensemble. », nous confie Marie.

S’en suivent le traitements, la jeune femme enchaîne les complications, les allergies à la chimiothérapie et les effets secondaires à un tel point qu’on la surnommait “le boulet” à l’hôpital.

Une période difficile, remplie de remises en question mais heureusement avec un amoureux toujours bienveillant. Marie se rappelle d’un matin à 6h30, elle venait tout juste de rentrer d’une séjour de 10 jours à l’hôpital. Ce matin-là, la douleur l’envahit mais elle est seule. « François est en pleine réunion, je l’appelle. François a lâché sa réunion, ce qu’il n’avait jamais fait auparavant. Il est venu me chercher et il m’a portée sur son dos jusqu’à la porte de l’hôpital. Il était présent matin, midi et soir. »
Cette phase de thérapies n’est jamais facile pour le ou la partenaire. Les moments intimes peuvent être perturbés et la confiance en soi également. Avec la maladie, les relations sont compliquées, il faut essayer de trouver un équilibre.

Aujourd’hui, Marie, est en rémission même si cela ne signifie pas que sa vie est paisible. Les séquelles de son cancer se ressentent au quotidien et la fatigue est omniprésente. Ce sont des moments difficiles et pour elle, il est
nécessaire de partager ses pensées. « Il faut pouvoir en parler. J’ai été plusieurs fois en larme dans les bras de François. François aussi pleurait. Et on se demandait: est-ce qu’un jour, cela va se terminer? Est-ce qu’on va s’en sortir ? Oui, On se pose encore des questions. Est-ce qu’on va reprendre une vie normale ? » , continue-t-elle.

Et puis, de nouveaux projets…

Mais la motivation est la base du moral de Marie. Pour le couple, il est temps d’entamer une nouvelle tranche de vie en trouvant de nouveaux projets à réaliser. Comme celui de réussir une randonnée ensemble il y a quelques mois. Avec la santé fragile de Marie, c’était un réel challenge pour elle.

A quelques kilomètres de la fin, elle était épuisée et voulait tout arrêter mais les mots de François l’ont poussée à continuer. « J’étais prête à tout lâcher. Et il me dit: “Allez ma chérie, regarde bien droit devant toi, un pied après l’autre. Ca va aller, on va y aller”.  Honnêtement, cette fois-là s’il n’était pas là, je faisais demi-tour et je n’arrivais pas au bout”, raconte-t-elle.

Les épreuves qu’ont rencontrées Marie et François n’ont pas été faciles mais leur a permis de forger leur amour. « Il y a beaucoup plus de bienveillance et de patience qu’avant. Le lien qu’on avait déjà fort mais je pense qu’on a eu la chance de pouvoir passer à travers cette maladie et de renforcer notre couple alors que beaucoup de couples se séparent » , confie Marie.

Elle termine en insistant sur l’importance de la communication au sein du couple « ll faut parler de ce qui va mais il faut aussi parler de ce qui ne va pas. Il ne faut pas avoir peur de parler à son conjoint. On pense protéger l’autre en ne disant rien mais au final, on fait pire que bien. Notre réussite face à la maladie; c’est la communication.»

Lire également : 70.000 euros récoltés par la BRAFA pour le Télévie


D'autres news