111 chercheurs engagés grâce aux dons du Télévie

Publié le 25 octobre 2019 dans Moments Forts, News


Ce mercredi 23 octobre marquait la rentrée officielle des chercheurs du Télévie. Grâce à votre immense générosité, ce sont 111 nouveaux chercheurs qui sont engagés. Ils vont travailler sur 96 projets de recherche “classiques” et 7 “PDR”, des projets interuniversitaires et multidisciplinaires. Au total, cette année, ils sont au nombre de 192 à se mobiliser pour combattre le cancer.

Une rentrée symbolique

C’est au Palais des Académies, à Bruxelles, que se sont rassemblés chercheurs, bénévoles, personnalités d’RTL, témoins et acteurs du FNRS, ce mercredi 23 octobre pour célébrer la rentrée officielle des chercheurs du Télévie. En avril dernier, l’opération s’est clôturée par un montant exceptionnel: 13.315.462,48 euros. Un record de dons qui permet de financer 111 nouveaux chercheurs. Lors de cette cérémonie, ils ont reçu leur tablier de laboratoire orné du coeur rouge du Télévie pour la traditionnelle remise des blouses blanches.

Cet événement symbolique est l’occasion de montrer au grand public, mobilisé toute l’année, la destination de leur contribution mais aussi l’importance de soutenir la recherche. Comme l’a rappelé Michaël Herfs, chercheur qualifié du FNRS et ancien chercheur du Télévie, lors de son discours: « La recherche fondamentale est la source de tout (…). Grâce au Télévie et par l’argent qu’il met en oeuvre, nous avons des résultats, nous faisons de nouvelles découvertes, nous trouvons de nouvelles cibles thérapeutiques et in fine, des médicaments pour mieux guérir. »

La motivation au cœur de la recherche

Au total, cette année, ce sont 192 scientifiques qui sont soutenus par le Télévie. Du cancer du sein, au cancer de la peau, à la leucémie ou encore l’immunité, des thématiques diverses ont été sélectionnées pour les différents projets. Certains entament la suite de leur mandat comme Florian Draguet, doctorant à l’ULB, qui commence sa deuxième année de recherche sur le cancer du pancréas. Pour lui, le Télévie est une motivation incroyable. Il ne manque pas de souligner la place que prennent les rencontres avec les bénévoles lors d’événements comme celui de la rentrée des chercheurs: « C’est très important pour maintenir cette recherche, ça apporte également tout l’aspect humain. On repart hyper boosté, c’est super motivant de comprendre pourquoi les gens se battent mais aussi de comprendre toute l’attente qu’ils ont derrière nous.»

Pour d’autres, c’est le départ d’une nouvelle aventure. C’est le cas de Nathan Dubois, qui va étudier la leucémie lymphoïde chronique et les modes de communication entre les cellules cancéreuses. Il aspire à de beaux résultats: « Mon espoir est d’avoir un projet qui fonctionne jusqu’au bout. J’aimerais trouver de nouveaux biomarqueurs ou une nouvelle cible thérapeutique. Mon but est de mieux comprendre la maladie et trouver, plus tard, de meilleures thérapies. »

En Fédération Wallonie-Bruxelles, près de 50% des chercheurs dans le domaine de la cancérologie dépendent du Télévie. S’ils peuvent exercer leur métier mais aussi trouver de nouveaux traitements, c’est grâce à cet élan de solidarité des bénévoles issus de tous horizons. Mais aussi et surtout, grâce à cette motivation commune pour vaincre la maladie. Car, ne l’oublions pas, c’est ensemble que l’on peut y arriver !

Le coup d’envoi du Télévie 2020 est désormais lancé…Vous pouvez déjà noter dans votre calendrier “Le Télévie en fête” qui aura lieu le 13 avril 2020 et “La grande soirée de clôture du Télévie”, le 25 avril prochain !

 

 

 


D'autres news