Retour

Une découverte incroyable 100% Télévie

Une découverte... qui est aussi une première mondiale ! Une équipe de chercheurs Télévie du laboratoire de recherche sur les métastases dirigée par le professeur Vincent Castronovo, travaille depuis trois ans sur une forme de cancer du sein très agressive : le triple négatif. Si il est si problématique, c'est parce qu'aucun traitement ciblé n'existe contre lui, mais aussi parce qu'il produit plus de métastase que les autres cancers du sein. En gros, il est plus agressif et plus rapide.

En cas de « triple négatif » le corps ne produit pas d'asporine, une protéine qui joue pourtant un rôle essentiel : celui de « mur protecteur » qui empêche les cellules cancéreuses de se propager.

Avec l'asporine, les traitements fonctionnent mieux. Mais dans le cas du cancer triple négatif, il n'y a pas d'asporine et donc pas de protection. Et si il n'y a pas d'asporine, c'est parce que les cellules cancéreuse l'en empêche en produisant de l'interleukine-1 bêta.

Cette interleukine-1 bêta est produite par les cellules cancéreuses et empêche les cellules normales de produire l'asporine. Les cellules triples négatives peuvent donc avancer sans problème dans leur marche macabre, envahir le sein et se disséminer à distance pour former des métastases qui finalement, trop souvent, tueront la patiente.

La solution est donc de bloquer l'interkeuline- 1 bêta pour que l'asporine puisse créer son « mur protecteur ». Un médicament qui pourrait bloquer l'interleukine 1-Béta pourrait donc  théoriquement stopper le cancer. Coups de chance ce médicament existe déjà ! Pas contre le cancer du sein... mais contre les maladies inflammatoires rhumatismales ! Du coup, il existe, il est en vente. Sa toxicité est approuvée, de nombreux tests ne sont donc plus à faire !

Ces recherches ont pu aboutir grâce au support du TELEVIE ! Et si la recherche progresse, c'est grâce à vous !

Faisons gagner la vie