Retour

Le cancer en chiffres : une évolution encourageante

Les statistiques de l'année 2013, présentées par la Fondation Registre du Cancer dans son rapport "Cancer Burden in Belgium" sont en ligne. Ces chiffres montrent où nous en sommes en Belgique par rapport au cancer et ce qu’on peut attendre pour l’avenir.

En 2013,  ce sont 65.487 nouveaux cas de cancer enregistrés. 34.542 chez les hommes (53%) et 30.945 chez les femmes (47%). Ceci correspond à environ 180 nouveaux diagnostics par jour.  Un homme sur trois et une femme sur quatre développeront la maladie avant leur 75ème anniversaire.

Et  pour le futur?

D’ici 2025, le nombre de nouveaux diagnostics de cancer aura augmenté progressivement pour atteindre 12.000 nouveaux diagnostics de cancer supplémentaires en Belgique en comparaison avec 2013. Cette augmentation du nombre sera principalement due au vieillissement et à la croissance démographique.  

Une évolution encourageante

Le risque de mourir d'un cancer diminue année après année et cela 3 fois plus vite chez les hommes (-1.6% par an) que chez les femmes (-0.5% par an).
 
Les chances de survie après un diagnostic de cancer ont augmenté ces dernières années. 60% des hommes et 70% des femmes sont encore en vie 5 ans après leur diagnostic de cancer. Cela représente une évolution de 5% pour les hommes, et de 3% pour les femmes. Toutefois, ces chances varient selon le cancer.  Elles sont de moins de 20% pour les cancers du poumon, de la plèvre et du pancréas ; et à plus de 80 % pour les mélanomes, les cancers de la prostate, du sein, du testicule et de la thyroïde.
 
Nous devons ces bons résultats à de meilleures techniques de diagnostic telles que l’imagerie médicale plus sensibles ainsi qu’au dépistage qui permettent un diagnostic précoce.
 
L'amélioration du traitement et ce, à différents niveaux, explique également ces bons résultats: les techniques chirurgicales moins invasives, des traitements de radiothérapie optimalisés, de nouveaux agents de chimiothérapie,...
 
Il y a également une meilleure connaissance des caractéristiques des tumeurs qui permet de réaliser un traitement plus ciblé et personnalisé.
 
Pour que la science continue de progresser, nous avons besoin de vous.
 
Faisons gagner la vie !