Témoignages

Frédéric

En ces moments un peu difficiles, j’ai proposé ce matin à mon fils de faire un choix que j’accepterai et soutiendrai quoi qu’il décide.

Je lui ai demandé de choisir entre avoir un cadeau de Noël ou distribuer cet argent aux gens dans le besoin. Corentin a réfléchi sans savoir quel cadeau il pouvait recevoir et m’a proposé autre chose : Faire don de cette somme à Viva for life et au Télévie. Je ne sais pas comment vous auriez réagi mais moi je suis fier de ce petit homme.

Alors d’ores et déjà, joyeuses fêtes à vous et à vos familles, prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Marina

Mon médecin remarque une petite tache au niveau du sein droit pendant mon examen annuel. Un cancer. Une ablation totale du sein est nécessaire ainsi que de la radiothérapie. Faites-vous contrôler mesdames. C’est devenu mon combat !

Nadine

J’ai eu une leucémie LLA avec un syndrome de Philadelphie. Grâce à un donneur, j’ai été greffée quelques mois plus tard. Aujourd’hui, grâce aux progrès de la médecine, je vais bien et je voulais partager un grand message d’espoir.

Thibaut

Mon beau-père est décédé des suites de son 4ème cancer, il ne s’est jamais plaint malgré les traitements lourds. Ses dernières volontés ont été de placer une urne pour que les visiteurs puissent faire un don pour le Télévie. C’est quelque chose qui lui tenait à cœur.

Gene

J’ai un fils qui a eu le cancer des os à l’âge de 11 ans. Il en a désormais 41. Il a eu beaucoup de chance de s’en sortir, c’est vrai. Mais lui et moi savons ce qu’est cette maladie et ce qu’elle inflige à nos enfants.

 

Dominique

Ma nièce a eu une leucémie à trois ans, elle en a 11 aujourd’hui et elle va très bien. Malheureusement, la médecine n’est pas au bout de ses recherches, il y a encore beaucoup d’ombre sur cette maladie.

 

Séverine

La recherche doit continuer pour que tous ces jeunes gens n’aient plus à subir ces douleurs physiques et morales… Je pense aussi très fort à ma nièce partie si jeune.

Dario

Je suis porteur d’une leucémie myéloïde chronique depuis 2005. Je prends un médicament tous les jours. Grâce à cela je suis en rémission et je mène une vie (presque) normale.

Stéphanie

A seulement 36 ans, je suis déjà survivante d’un cancer du sein. J’ai dû subir une mastectomie et c’est très difficile à accepter pour une jeune femme. Mon quotidien est bouleversé.

Un enfant sur deux sera confronté au cancer d'ici l'âge adulteUn enfant sur deux sera confronté au cancer d'ici l'âge adulte

en Belgique

cause de mortalité prématurée

Le cancer est la première


Partenaires

Partenaires officiels Autres partenaires
Vos plus petits dons financent les grandes idées de nos chercheurs

Soutenez le Télévie

les grandes idées de nos chercheurs

Vos plus petits dons financent

Menu