C’était il y a un an: Marie-Hélène et Johanna, deux jeunes filles atteintes du cancer, nous quittaient

Publié le 31 juillet 2019 dans Moments Forts, News


Le 27 avril 2018, Marie-Hélène et Johanna, atteintes d’un cancer, disparaissaient à l’âge de 11 et 19 ans. Témoins-clés du Télévie, elles brillaient par leur combativité et leur sourire. Un an plus tard, leurs proches leur ont rendu hommage.

Deux enfants du Télévie s’envolaient il y a un an

Il y a tout juste un an, le 27 juillet 2018, deux lumineux visages du Télévie s’envolaient après un long combat contre la maladie. (https://televie.be/marie-helene-et-johanna-deux-temoins-cles-du-televie-nous-ont-quittes/.)

Marie-Hélène et Johanna, deux guerrières aux sourires éclatants, étaient des témoins-clés du Télévie, et des exemples d’une force et d’un positivisme inégalables. Avec leurs devises, « Toujours plus haut, toujours plus fort. » pour Marie-Hélène et « Souris à la vie et la vie te sourira. » pour Johanna, elles ont laissé derrière elles une trace pour toujours dans nos cœurs.

Atteinte d’un neuroblastome depuis l’âge de 4 ans, Johanna s’était battue jusqu’à ses 19 ans. 15 ans de maladie et énormément de rechutes: elle était la seule personne au monde à avoir survécu à autant de récidives. C’est en 2014, à l’âge de 8 ans, que Marie-Hélène avait été diagnostiquée d’une forme grave de cancer: une leucémie myéloblastique aiguë.

Des hommages émouvants

Ce samedi, leurs proches leur rendaient hommage. C’est autour de Johanna, là où elle se repose, que se sont rassemblés famille, amis, voisins, pour laisser s’envoler des ballons dans les airs. Des ballons aux couleurs vives, à l’image de la jeune fille. « Du rose car c’était sa couleur préférée, parce qu’elle a toujours été très colorée et du blanc pour représenter la pureté », raconte Véronique, sa maman. En fond sonore, la chanson « Smile » de Michaël Jackson les accompagnait « parce que “smile”, ça signifie “souris” et c’était elle », continue sa maman.

Pour Marie-Hélène, une marche de 5 et 13 km était organisée afin de récolter des fonds pour leur ASBL MHM, créée suite à son décès. Une ASBL qui a pour but d’offrir des jeux et du matériel aux enfants soignés en chambre stérile afin d’aider les parents qui n’ont pas toujours les moyens. « Le fait de marcher, c’était très agréable. On commémorait les bons souvenirs, tout le monde avait le sourire. On s’est sentis entourés, c’était paisible. », raconte Aurélie, la maman de Marie-Hélène.

Pour chacun des parents, il était important de se recueillir, de se rassembler. C’était comme une évidence. « On ne voulait pas rester à la maison, pleurer et s’apitoyer. On voulait faire quelque chose d’autre, quelque chose de constructif. Il y avait l’idée d’organiser quelque chose en souvenir de Marie-Hélène mais aussi l’idée de récolter des fonds car c’était son souhait: elle voulait aider les autres enfants. », raconte Aurélie. Pour Véronique, la maman de Johanna, se réunir tous ensemble au même moment signifiait beaucoup: « Parce que tous ces enfants, comme Johanna, ont combattu des années et je ne veux pas qu’on les oublie. J’espère que là-haut, elle sent notre présence. »

Ces parents, ces super-héros

Après la perte d’un être si cher, il y a le manque, l’absence à gérer pour les proches. Ces proches qui, pourtant, gardent encore aujourd’hui, un moral d’acier comme ils l’ont toujours fait en accompagnant leur enfant tout au long de leur bataille, à travers chaque épreuve. « Il y a “l’avant-maladie”, pendant la maladie mais il y a aussi “l’après-maladie”. Il ne faut pas oublier tous ceux qui restent et qui doivent continuer. », confiait Aurélie dans le magazine “Au coeur du Télévie”  diffusé en avril dernier.

Dans cette émission, les familles de Johanna, Lara, Marie-Hélène et Max se confiaient à Sandrine Dans en retraçant l’histoire de ces 4 jeunes qui se sont battus contre le cancer. En pleine reconstruction, elles ont montré leur force et leur courage sans limite en livrant des témoignages bouleversants, plein d’espoir, de sensibilité et de force. « Ce sont des parents incroyables, ils ont encore du courage pour porter un message aux autres parents dans la même situation en leur disant “Allez, accrochez-vous, on sait ce que vous traversez.” Ils continuent à  porter les autres parce qu’ils ont une force incroyable. Mais aussi parce qu’ils doivent continuer à avoir leur rôle de parents pour le reste de la famille. Ils ne peuvent pas se laisser aller. Ils sont exceptionnels. », nous raconte l’animatrice Sandrine Dans.

Des parents aussi extraordinaires que les messages que portaient Johanna « Moi, au mot cancer, je mets le mot combat, guerrier-guerrière. C’est un combat de tous les jours à mener. » et Marie-Hélène, « Durant les années de maladie, j’ai appris qu’on était plus forts ensemble, qu’il faut mettre nos différends de côté et travailler en équipe. Alors, continuons ensemble à combattre la maladie grâce à vos dons. Et que la force soit avec vous ! ».

Credit Photo : Mustapha MyopicEyes Mezmizi


D'autres news