Retour

Anaïs reprend les cours et le basket !

Elle n'est pas encore en « rémission » et pourtant, Anaïs dont nous apprécions avoir des nouvelles, se sent très bien.

Rappelons-nous qu'Anaïs avait reçu, en mai dernier, une transplantation de cellules souches pour combattre la leucémie. « J'ai encore de temps en temps de légers malaises, des maux de ventre ou de tête, mais par rapport à avant je ne peux pas me plaindre. Même si il reste une légère trace de leucémie, il ne faut pas se tracasser pour l'instant. Malgré tout, je ne suis pas en totale rémission », explique-t-elle.

Depuis une semaine, Anaïs a fait sa rentrée scolaire. Au programme : une demi-année de première bac à la Haute Ecole de Commerce de Liège. Une demi-année parce qu'avec ses traitements et sa convalescence, Anaïs ne doit pas forcer la mesure. Malgré tout le moral est au beau fixe : «   J'avais envie de faire ces études bien avant ma maladie, j'ai donc tout simplement voulu suivre ce cursus comme si rien ne s'était passé. Au final, j'ai beaucoup de travail mais c'est un plaisir de retrouver une vie plus normale, comme avant... Et surtout, je croise à nouveaux des jeunes de mon âge et ça, ça fait vraiment du bien ! »

Retrouver les bancs de classe, voilà un premier rêve accompli. L'autre, c'était de remonter sur un terrain de basket. Et maintenant, c'est chose faite ! « Je joue au basket, mais à mon rythme et bien loin de mon niveau d'avant. C'est très dur à admettre mentalement mais je suis très heureuse de revoir mon équipe plusieurs fois par semaine, car les filles m'ont énormément soutenues et continuent encore maintenant ».

Etant donné que sa greffe de cellules souches est encore très récente, Anaïs doit reprendre le basket calmement et ne pas forcer. Pas si facile que ça ! « Je fais de mon mieux et l'évolution est bonne, mais évidemment comme la plupart des jeunes de mon âge, je n'ai pas assez de patience et voudrai voir des résultats plus rapidement... »

Le cancer touche encore plus de 370 enfants par an en Belgique, la recherche doit continuer de progresser!

Courage Anaïs, on est tous avec toi !

Faisons gagner la vie