Retour

La vitamine D, un anti-cancer ?

Selon une récente étude de chercheurs japonais, des niveaux élevés de vitamine D dans l’organisme pourraient limiter l’apparition des cancers, notamment celui du foie.

La vitamine du soleil

La principale source de vitamine D est la lumière du soleil.  C’est en effet l'action des rayons ultraviolets B (UVB) sur notre peau qui déclenche la synthèse de vitamine D. Mais on trouve également de la vitamine D dans certains types d'aliments comme les poissons gras, les anchois, les harengs  et l'huile de foie de morue.
C’est une vitamine indispensable, elle participe à la formation, la croissance et la réparation des os. On sait  également que cette vitamine participe au bon fonctionnement du système immunitaire et qu’elle est bénéfique pour le cœur. Aujourd’hui, nous découvrons ses éventuelles propriétés anti-cancer.

16 ans d’étude

L’étude, dévoilée dans le British médical Journal (BMJ), a été réalisée au Japon auprès de 33.736 personnes, âgées de 40 à 69 ans. Durant 16 années, les chercheurs ont mesuré le taux de 25-hydroxyvitamine D (forme activé de la vitamine D) dans le sang de tous ces volontaires.  Plus de 3000 d’entre eux, soit environ 10% de l’échantillon, ont développé un cancer durant cette période. 
 
En tenant compte des facteurs de risque de cancer tels que l'âge, le poids, la consommation d'alcool, le tabagisme ou encore l'activité physique, les scientifiques ont constaté qu’un taux élevé de vitamine D (par rapport à la moyenne), était associé à un risque plus faible de développer un cancer. Plus précisément, c’est sur le cancer du foie chez l’homme que la baisse du risque est la plus importante (risque réduit de 30 à 50%). En revanche, selon l’étude, aucune association n’a été retrouvée entre taux de vitamine D et cancer du poumon ou de la prostate. 

Résultats à préciser

A présent, les recherches doivent se poursuivre afin de déterminer quelles sont les concentrations optimales de vitamine D dans le but de prévenir le cancer. Cette étude ne présente qu’un lien de corrélation et non de causalité mais dans tous les cas, pensez à prendre des compléments de vitamine D (sous forme d’ampoule), près de la moitié de la population occidentale en manque !
 
Pour consulter l’étude : http://www.bmj.com/content/360/bmj.k671